news

 

GALLOO FAIT SON ENTREE AU CAPITAL DE LA SOCIETE BRION

Halluin / Clairoix – le 7 novembre 2017 – Deux  spécialistes du recyclage de métaux, les sociétés Brion et Galloo, ont décidé de se rapprocher et d’unir leur destin industriel. Cette opération se réalise par une entrée de Galloo dans le capital du groupe Brion. Par cette participation les deux entreprises familiales, basées dans les Hauts de France, s’assurent à être prêtes à affronter les enjeux du XXIème siècle.

Les deux sociétés se connaissent et travaillent déjà ensemble depuis des décennies : toutes les deux basées dans les Hauts de France, spécialistes du recyclage des métaux, ces deux entreprises familiales ont vu le jour à peu près au même moment, au début du 20ème siècle. Aujourd’hui, les enfants de la 3ème génération ont décidé de se rapprocher et d’unir leur destin industriel, face aux enjeux du XXIème siècle.

Entrée au capital
Concrètement, c’est par une entrée de Galloo dans le capital du groupe Brion que se réalise l’opération. Comme toutes les sociétés familiales, Galloo affirme que son but est l’investissement à long terme, car sa stratégie est portée par une vision patrimoniale. Il est  important de noter que les deux entreprises sont particulièrement complémentaires en termes de territoires : si Galloo est particulièrement bien implanté dans le Nord Pas-de-Calais, Brion est quasiment seul en Picardie. Cette situation dominante sur le marché picard est un atout qu’il est particulièrement utile de préserver, voire de développer, à l’avenir.

Win-win
Pour le groupe Galloo, cette participation est essentielle pour accroitre son volume de matière recyclée afin de pouvoir peser dans les négociations commerciales auprès des grands consommateurs de métaux que sont les aciéries ou les fonderies. Pour certaines matières produites par la société Brion, c’est une garantie de valorisation qui apportera une contribution sensible à son chiffre d’affaires. Le groupe Galloo dispose en effet d’équipement de tri sur certaines matières qui sont uniques en Europe, particulièrement pour le recyclage des plastiques, grâce à son usine Galloo Plastics, sise à Halluin, près de Tourcoing. Et des plastiques, il y en a de plus en plus dans les équipements métalliques en fin de vie, comme les voitures ou l’électroménager : c’est devenu en quelques années un enjeu majeur de l’industrie du recyclage, mais c’est un sujet difficile et gros consommateur de capital, ce qui le rend inaccessible à des entreprises de la taille de sociétés comme le groupe Brion.

Concentration industrielle
Ainsi, pour le groupe Brion, cette participation permet un adossement à un groupe de taille internationale qui sécurisera l’avenir des 3 sites de production de Clairoix, Chauny et Saint Germer de Fly. Nous vivons dans un monde où la concentration industrielle est indispensable pour affronter, à la fois : la concurrence mondiale, la pression réglementaire et l’accélération des techniques.